L'utilisation d'un CMS pour créer votre site est elle une bonne solution ?

CMS = Content Management System

par

11 commentaires

Cms

Vous avez un projet de création / refonte de votre site internet et vous entendez parler de CMS à longueur de journée ?

Vous vous laisseriez bien tenter par l'aventure mais vous ne savez pas vraiment de quoi il s'agit.

Vous êtes incapable de faire un choix face à une offre pléthorique ?

Ce billet est sans doute fait pour vous car vous y trouverez quelques réponses.

  1. Qu'est ce qu'un CMS ?
  2. Comment installer un CMS ?
  3. Quelles sont les offres disponibles sur le marché ?
  4. Avantages et inconvénients des CMS ?
  5. Faut il faire appel à un professionnel ?
  6. Mises en garde particulières

Qu'est ce qu'un CMS ?

CMS signifie Content Management System (littéralement gestionnaire de contenu). Il s'agit d'un outil en ligne de création de sites internet dynamiques (par opposition aux sites statiques qui ne sont pas administrables).

Un CMS permet donc de publier des contenus à travers une interface proche des logiciels de traitement de texte. Voici une définition de CMS plus précise.

Editeur WYSIWYG pour CMS
Interface d'un éditeur WYSIWYG de CMS

Internet regorge de ressources gratuites, créées par des communautés : bienvenue dans l'univers de l'open source !

Ces communautés, souvent opposées aux licences propriétaires payantes, ont développé de nombreux outils efficaces, notamment des CMS pour permettre au plus grand nombre de mettre en ligne des contenus et de créer "facilement" des sites Internet.

Comment installer un CMS ?

Il suffit pour installer un CMS de disposer au minimum d'un serveur mutualisé qui propose le langage PHP ainsi qu'une base de données MySQL.

De nombreux hébergeurs proposent des serveurs mutualisés à bas prix, comme OVH par exemple, une société Française devenue leader Européen (au détriment de la qualité de son support technique).

Pour installer votre CMS, vous devez créer un accès FTP (depuis le manager fourni par votre hébergeur) à votre serveur mutualisé tout beau tout neuf pour uploader (charger) les fichiers sources que vous aurez préalablement téléchargés.

Certains hébergeurs vous proposent même des scripts (CMS, forum...) pré-installés qui seront opérationnels en 1 clic. Attention tout de même, les possibilités de customisation et d'adaptation seront souvent réduites.

Quelles sont les offres disponibles sur le marché ?

Il existe de nombreux CMS open source ou payants disponibles sur le marché. Nous allons nous attarder sur les solutions open sources car ce sont les plus souvent proposées.

Principaux CMS Open Source
Panel des principaux CMS - Image empruntée à Paperblog.fr qui vous propose un article complet sur les CMS

Impossible de tous les lister, il en existe des dizaines, nous allons toutefois présenter les CMS les plus courants :

  • Wordpress : le moteur de blog le plus répandu dans le monde, téléchargé des millions de fois. Il propulse de nombreux blogs que vous connaissez sans doute ;
  • Dotclear : moteur de blog également, français, qui est un concurrent direct de wordpress, même s'il n'a pas connu un aussi large succès. Une très bonne solution si vous souhaitez éditer un blog (cocorico !) ;
  • Drupal : un véritable éco système de développement très facilement installable, à la limite du framework PHP tant ses possibilités de sont importantes, mais plutôt réservé à des développeurs avec une solide base technique pour l'exploiter pleinement ;
  • SPIP : CMS historique très connu qui propulse de gros portails populaires. Je ne l'ai jamais utilisé et ne suis pas particulièrement attiré par cette solution, sans doute ai-je tort ?
  • Typo3 : CMS qui offre une gamme de fonctionnalités très complètes et très évoluées, certainement aujourd’hui l'un des plus évolutifs et des plus puissants ;
  • Joomla : il est l'un des CMS les plus populaires et aussi l'un des plus controversés. Son interface est souvent critiquée, sa sécurité également mais il a connu un énorme succès. Personnellement, pour l'avoir testé je n'ai pas insisté ;
  • Prestashop : il s'agit d'une plateforme e-commerce qui vous permet de créer facilement une boutique en ligne. Cette solution française (cocorico !) n'est pas destinée à la création de sites corporate ou vitrine mais bien à la vente de produits ;
  • Magento : autre solution e-commerce, américaine cette fois, réservée plutôt à des gros projets car complexe. C'est une usine à gaz qui ne convient pas vraiment pour tous les usages, vous voilà averti(e)s.

Désolé pour tous ceux que je n'ai pas cité, mais il faudrait des heures pour faire un inventaire exhaustif. Vous pouvez en ajouter en commentaire si vous en connaissez un qui gagnerait à être connu (pas de SPAM).

Toutes ces solutions sont open source et gratuites, facilement installables à condition d'avoir quelques bases techniques.

Avantages et inconvénients des CMS ?

Il existe schématiquement deux solutions pour réaliser un site internet :

  • Soit les sites HTML statiques, "codés en dur" qui ne possèdent pas d'interface d'administration. Cette solution est réservée à des petits sites peu évolutifs ;
  • Soit les sites dynamiques avec interface d'administration. Ils sont au choix développés spécifiquement pour des besoins particuliers ou propulsés par ces fameux CMS dont nous parlons tant. C'est ceux là que nous allons évoquer.

Nous retiendrons globalement que la solution la plus simple et la moins coûteuse pour créer un site dynamique administrable est l'utilisation d'un CMS, à condition de ne pas avoir besoin de fonctionnalités trop spécifiques.

Ils disposent de nombreuses fonctionnalités implémentées nativement telles que la gestion des droits utilisateurs (ACL), la publication / modification de contenus, la création de formulaires...

Voici les principaux avantages des CMS :

  • Rapidité d'installation et de création de sites internet ;
  • Souplesse d'utilisation à plusieurs auteurs ;
  • Prise en compte des contraintes du référencement (si bien conçu) ;
  • Séparation des opérations de gestion de la forme et du contenu ;
  • Souplesse de paramétrage relativement large selon les outils ;

Souvent, les CMS dispensent d'avoir des connaissances pointues en langages serveurs et autres joyeusetés, mais ils présentent tout de même un certain nombre d'inconvénients ou de limitations.

Principaux inconvénients des CMS :

  • Connaissances en rédaction web / référencement (SEO) malgré tout nécessaires ;
  • Des fonctionnalités limitées, ils ne couvriront pas tous les besoins spécifiques ;
  • Une gestion multilingue souvent empirique pour les sites traduits en plusieurs langues ;
  • L'obligation d'utiliser des plugin (ou modules) pour étendre les fonctionnalités ;
  • Un code source disponible librement ce qui pose des problèmes de sécurité (mises à jour fréquentes à prévoir) ;

Bien entendu, les avantages l'emportent sur les inconvénients, sinon ils n'auraient pas connus un tel succès. Néanmoins, il faut garder à l'esprit qu'un CMS n'est pas la solution universelle à tous les problèmes et qu'il en résulte quelques dérives.

Faut il faire appel à un professionnel ?

La majorité des TPE PME font appel à un prestataire (freelance ou agence web) pour la création de leur site internet, y compris avec un CMS.

Car si ces outils restent faciles d'accès, il n'en demeure pas moins que la création d'une charte graphique personnalisée (pas un thème gratuit bourré de code malveillant) n'est pas à la portée du premier venu.

D'autre part, ne perdez jamais de vue qu'il y a tout un travail à réaliser en amont de la création du site.

Il faut notamment identifier les principales expressions clés pour le positionnement du site puis créer un plan des différentes pages pour y répartir des contenus préalablement optimisés pour le référencement naturel (SEO).

Un autre aspect important est lié à la sécurité de l'ensemble, en particulier pour les produits open source. Les failles doivent être corrigées très vite et les mises à jour régulières peuvent nécessiter parfois des évolutions du template de votre site.

Enfin, des CMS comme Joomla proposent des centaines de modules / plugin pour faire évoluer votre site. Ces modules donnent une fausse sensation de facilité car ils n'évoluent en général pas en même temps que le core du CMS (installation de base), ce qui pose des problèmes lors des mises à jour.

D'autre part, un module / plugin mal conçu ou mal implémenté peut vite foutre en l'air votre site en générant des centaines d'URL foireuses, créatrices de duplicate content (contenu dupliqué). C'est souvent le cas des modules d'agenda ou de gestion multilingue par exemple.

Il existe très peu de CMS multilingue nativement, avec une parfaite gestion / configuration des langues étrangères.

Attention Mises en garde ~especial~

Je ne peux que vous mettre en garde contre les offres miraculeuses qui vous promettent de créer votre site Internet pour quelques dizaines d'euro en quelques clics.

Rien n'est gratuit en ce bas monde et la conception d'un site de qualité demande une lourde charge de travail, même avec un CMS (je parle d'une prestation de qualité !).
Ne rêvez pas et renseignez vous correctement avant de signer quoi que ce soit.

D'autre part, la simplicité relative d'installation et d'utilisation des CMS a suscité bien des vocations et de nombreux charlatants prestataires se sont improvisés webmaster en faisant du dumping sur les prix.

Il se trouve qu'un certain nombre de sociétés vous proposent des services de création de sites à bas prix, pratiquant la vente en one shot.

Une fois votre CMS livré, vous vous apercevrez à l'usage qu'il a été paramétré avec les pieds et que votre belle charte graphique n'est en réalité qu'un template gratuit téléchargé sur le net.

Vous n'entendrez alors plus parler de votre prestataire pour les mises à jour et si vous avez besoin un jour de faire développer des fonctionnalités spécifiques, ces sociétés en seront bien incapables.

Conclusion : vous pourrez vous taper sur le ventre et recommencer.

Page rendered in 0.0295 seconds - © Média Camp